Au mont Athos les repas se prennent en commun dans les réféctoirs des monastères.
Au début, poisson, légumes, olives et figues sèches faisaient le festin. Depuis un peu de viande et de la volaille sont venus compléter
le quotidien sans oublier le vin produit sur place.