Mycènes. C’est en 1876 qu’Heinrich Schliemann,
découvrit, au cours de ses travaux, le Cercle des
Tombes Royales, première nécropole mycénienne.
Ce cercle, d’un diamètre de 27 mètres, est entouré
d’orthostates (plaques de pierres dressées).

Dans ce périmètre l’archéologue mit à jour 6 tombes
où reposaient 19 personnalités royales entourées
de leur mobilier.