La terrible
« indépendance des aides »