"Andrea del Sarto"
Andrea d'Agnolo di Francesco
Il est né à Florence en 1486.
Fils du tailleur Agnolo di Francesco, Andrea del Sarto sera le dernier grand peintre classique florentin avant l'arrivée du Maniérisme.
Elève de Pierre de Cosme, influencé par Léonard de Vinci et par Raphaël, il associera
le formalisme romain à la douceur du fondu léonardien et aux couleurs de la Vénétie.
Pontormo, Rosso et Giorgio Vasari travailleront dans son atelier.
Andrea del Sarto réalisera plusieurs séries de fresques. Il peindra des scènes de la vie
de saint Philippe Benizzi dans le Cloître des Voti dell'Annunziata, puis des scènes de la vie de Marie ainsi que la lunule avec la Vierge del Sacco . Il entreprendra, à partir de 1515, la grisaille représentant la vie de saint Jean Baptiste du Cloître dello Scalzo. Le Cenacolo di San Salvi, exécuté entre 1520 et 1525 sur la base d'un contrat signé en 1511, constitue l'un de ses chefs-d'oeuvre.
Son oeuvre peinte sur bois comporte la Vierge des Harpies exposée au musée des Offices
à Florence, la Dispute de la Trinité, la Déposition et les Rêves du Pharaon conservés au Palais Pitti, le Sacrifice d'Abraham du Prado de Madrid, ainsi que le Portrait de Sansovino exposé
à la National Gallery de Londres. Abandonné par sa femme et attristé par la perte d'un grand nombre de ses oeuvres lors du siège de Florence (1529-1930), Andrea del Sarto
se laissera mourir à Florence en 1530 refusant de se nourrir.