"il Correggio"
Antonio Allegri
Grand maître italien de la Renaissance il est né à Corregio vers 1489.
Il apprend son métier à Mantoue chez le peintre Lorenzo Costa.
Le Corrège qui avait un tempérament inventif et sensuel peindra pour Hercul d'Este des séries mythologiques érotiques :
"Io, Léda et Danaé" (1530). Malgré un voyage à Rome, il a plutôt vécu replié dans sa province ce qui lui a permi d'être différent tout en tenant compte des créations de ses homologues tels que Mantegna, Léonard de Vinci, Raphaël et Michel-Ange.

En 1519, on lui commande à Parme le décor d'une voûte au couvent Saint-Paul ;
il s'agit d'une œuvre composée de seize compartiments en ombelle garnis de fruits en guirlandes, des "Putti" représentant
les âges de l'homme. Cette œuvre exécutée à l'âge de vingt ans , qui ressemble à une Sixtine de fantaisie, lui à permi de se fixer à Parme.
Son talent original se révèle dans les grandes fresques qu’il réalisera dans l’église Saint-Jean l’Evangéliste.
Il peignait également des toiles religieuses, dans lesquelles il utilisait à merveille le clair-obscur.
Certains disent qu'il est l'un des précurseurs du Baroque.
Il eu pour élèves Antonio Bernieri, Francesco Mazzola, dit le Parmesan qui ne lui survécut que six ans.
Il meurt à Corregio en 1534.