Le Maître de Moulins
Ainsi nommé pour lui avoir attribué le triptyque de la cathédrale de Moulins
« Vierge en Gloire » ce peintre mystérieux n’a pas été identifié.
Français ou hollandais (Jean Perreal ou Jean Hey ?) Son goût de la splendeur,
sa précision sculpturale, l’harmonie de ses compositions et sa méticulosité dans le détail font de lui un des peintres remarquables de la Renaissance du nord de l’Europe.
On peut admirer, au musée du Louvre
de nombreux portraits des Bourbons dont il serait l’auteur.