Benvenuto Cellini
Artiste de la Renaissance italienne, il est né à Florence le 1er novembre 1500
dans une famille d'orfèvres. Il applique les techniques et la précision de l'orfèvrerie
à son travail de sculpteur. Cela lui vaut l'amitié des grands de son temps,
des Médicis à François Ier. Cette protection lui permet d'échapper à la condamnation
que ses frasques et son goût notoire pour les jeunes gens ne manquent pas
de faire planer sur lui. Il séjourne en France entre 1540 et 1544
où il va connaître une vraie gloire avant de finir sa vie dans sa ville natale le 13 février 1571 au service des Médicis entre autre. Il est le premier humaniste à publier une autobiographie qu'il titre "Vie de Benvenuto Cellini par lui même" où il raconte non sans vantardise
sa vie aventureuse. Il a le souci de laisser une trace dans l'histoire de l'art et oeuvrera toujours dans ce sens après que Vasale ne lui consacre pas un article
dans son encyclopédie des artistes italiens de son temps.