Elle avait 22 ans en 1963.
Elle a entendu parler de Martin Luther King quand elle était au lycée en Californie. Le message de non-violence l’avait interpellée, elle avait été élevée comme une Quaker (Société religieuse des Amis) et ses idées pacifistes en firent une des voix importantes dans le sein du mouvement pour la cessation de la guerre du Vietnam. Depuis les années 60
elle se lia d’amitié avec Martin Luther King, l’accompagnant dans les manifestations pour les droits civiques, donnant des concerts dans les campus des collèges noirs du sud. Son interprétation de « We Shall Overcome » fut un des moments forts de la manifestation du
28 août 1963. Surnommée « la reine du folk »
ou « la madone des pauvres gens »,
elle imposa Bob Dylan.
"… - dire la vérité au pouvoir - c’est un expression
Quaker - Nous avons senti que la chose était possible.
Et sachez-le c’est toujours possible "…
»
JOAN BAEZ