Mathias Buttet
Directeur de la R&D chez Hublot, horloger suisse, il rejoint le projet. En se basant sur les connaissances de l’époque il crée, en 2008, une montre reproduisant au plus près les indications de la machine d’Anticythère. Il a reconstitué un modèle à taille réelle (environ 20 cm de haut). L’étude de la machine prouve la maitrise d’un avancement technologique que l’on croyait hors de portée des grecs. Aujourd’hui cela suscite toujours de nombreuses interrogations !
L’épave datée d’environ 87 Av. Jc. La machine est composée d’engrenages en bronze d’une étonnante sophistication. Mathias Buttet a recréé un modèle miniature de la Machine (le calibre 2033-CH1) en respectant la technologie initiale. Il a simplement ajouté un calibre d’horloger (type de mouvement) pour l’animer.

Le projet Hublot est un mécénat, un simple hommage au passé et ne sera jamais exploité. Le calibre 2033-CH1 n’est reproduit qu’à trois exemplaires. Le premier sera mis aux enchères et le profit de la vente sera intégralement reversé au Musée des Arts et Métiers. Le second sera exposé au Musée Archéologique d’Athènes.
Le troisième intégrera les collections du musée Hublot.
les deux faces calibre 2033-CH1
de Mathias Buttet
Le coup de coeur de Mathias Buttet - vidéo