Georges Millet
photographe / globe-trotter

Ancien élève des Pères Jésuites.
Grandit au Liban. Motard, marin, journaliste,
plongeur sous-marin, conférencier, guide de voyages,
il parle plusieurs langues.

Il est pris par la photo, silencieuse interprète d’émotions. Très tôt il part en voyage un peu partout dans le monde, sur terre et sur mer, par tous les moyens. Il travaille
sur de nombreux chantiers archéologiques. De retour en France il exerce son métier dans la publicité et l’édition à Paris puis en Haute Loire.

En 1979 en Egypte et en Israël. Il sert d'interprète entre l'armée égyptienne et les moines du monastère Sainte Catherine au cours de l'investissement de la péninsule du Sinaï en application des accords de Camp David.
C’est sur le tard qu’il découvre la France.

En 1981 il crée avec des amis la première radio libre « non pirate » au Puy en Velay, Radio Stéréo 43 qu’il anime et dirige pendant 2 ans. Il s’engage dans de nombreuses expéditions en moto.

En 1999 il participe à la création d’une des premières entreprises de l’Internet en France. Il repart en voyage surtout en Europe avec sa nouvelle BMW ST 650.
Il réalise son dernier périple en novembre et décembre 2004 en moto. Italie, Autriche, Slovénie, Croatie, Hongrie d’où il repart vers Kiev, en Ukraine en pleine Révolution Orange. L’année d’après il part en Espagne, pays qu’il ne connaissait pas encore où il parcout prèe de 6000 kilomètres en moto.

L’appareil photo ne l’a jamais quitté, tour à tour la chambre Sinar, le Rollei T puis le Pentax K2, le Nikon F et tant d’autres. Il aura rapporté des milliers de clichés.

Il finit par poser ses valises dans les Cévennes. En 2007 il épouse Ariane, artiste aquarelliste. Il continue son métier de journaliste et s’occupe du « Flamant Rose » association culturelle qu’il a crée en 2000.

Dans le domaine de la photo aucune spécialisation. Il n'a jamais photographié de "nature morte" ... car il n'en a jamais trouvé !

Bien sûr il a adopté le numérique par commodité. Mais pour lui la photo a perdu son âme … Son rêve revenir à l’argentique dès que possible.

MEMBRE DE L'ASSOCIATION "LE FLAMANT ROSE"
VERS LES PORTFOLIOS