HELSINKI
Helsinki, se situe au sud de la Finlande.
Avec ses 620.000 habitants et ses 130 nationalités différentes, elle a la plus forte
population d'immigrée de tout le pays. La ville s’étale sur une presqu’île entourée par de nombreux îlots.
C ’est un port marchand ouvert sur le golfe de Finlande.

Le monument en hommage à Jean Sibelius, compositeur et enfant du pays.
De nombreux îlots entourent Helsinki vers le sud. Ici Valkosaari avec ses pontons et ses maisons typiques.
Le musée d'art Ateneum "Ateneumin taidemuseo"
est un des principaux musées de Finlande. Il est situé au centre
de Helsinki sur la place de la Gare centrale.
Au-dessus de la porte d'entrée de l'Ateneum apparaissent les bustes,
du peintre Raphaël, du sculpteur Phidias et de l'architecte Bramante.
La Cathédrale luthérienne d'Helsinki "Helsingin tuomiokirkko" est située au centre de la ville.
Avant l'indépendance en 1917, elle était appelée l'église Saint-Nicolas.
Plus de 350 000 personnes visitent la cathédrale chaque année.
La première gare a été construite en 1860.
Devenue trop petite un concours est organisé pour sa reconstruction. Remporté par Eliel Saarinen.
Le projet est achevé en 1909 et la gare est mise en service en 1919.
L'Olympiastadion
est le stade principal des Jeux olympiques d'été de 1952. Il a été construit pour y célébrer
les Jeux olympiques d'été de 1940 qui ont été finalement annulés (auparavant attribués à Tokyo)
en raison de la Seconde Guerre mondiale.

Le stade a également été le siège des Championnats du monde d'athlétisme, les tous premiers
en 1983 puis en 2005. Et pour la 3e fois les Championnats d'Europe d'athlétisme en 2012,
après les éditions de 1971 et de 1994.
Paavo Nurmi,
connu aussi comme "le finlandais volant",
règne sur la course de fond durant près de quatorze ans.
Il établit vingt-deux records du monde,
du 1 500 m au 20 000 m, et remporte
douze médailles lors des Jeux Olympiques,
dont neuf titres, devenant ainsi l'athlète le plus médaillé
de cette discipline. Nurmi est considéré comme
l'un des précurseurs des nouvelles méthodes
d'entraînement rigoureuses et intensives.
Suspendu à vie en 1932 par la Fédération internationale d'athlétisme pour avoir enfreint les règles de l'amateurisme,
il continue à bénéficier tout au long de sa carrière
du soutien du peuple finlandais. Il est le dernier porteur
de la flamme lors des Jeux olympiques d'été
de 1952 à Helsinki.
Les "forts en thème" du lancé de javelot, discipline de prédilection des finlandais.
Tapio Rautavaara - record en 1948 : 75,47 m.
Yrjö Nikkanen - record en 1938 : 78,70 m.
Matti Jarvinen - record en 1936 : 77,23 m.
Pauli Nevala - record en 1970 : 92,64 m.
Uwe Hohn - record du monde à Berlin en 1984 : 104,80 m.
photo : Kasper
Väliaika
Lohikeitto
Soupe au saumon
Kalakukko
pain fourré au poisson, porc et pomme de terre.

 

La soupe de viande de renne
spécialité laponne
Soupe de pois chiches au cumin.

²

Jean Sibelius
compositeur de musique classique
Mika Waltari
écrivain, auteur de l'inoubliable "Sinouhé l'egyptien"
Löyly
un complexe de trois salles de sauna, une cafétaria, un restaurant et l'accès direct vers la mer sur 1800 m²
conçu par les architectes Anu Puustinen et Ville Hara
La Halle du marché de Hakaniemi
construit par l'architecte Karl Adam Nils Gabriel Hård af Segerstad, qui, de 1895 à 1927 réalisa plus de 40 édifices allant des casernes de pompiers , d'immeubles d'habitations, aux hôpitaux ...
Töölö est le nom collectif pour les deux quartiers Etu-Töölö et Taka-Töölö de Helsinki.
Etu-Töölö le quartier sud, abrite le Parlement de Finlande. Töölö fut construit entre 1920 et 1930 alors que Helsinki
devait loger une population en croissance très rapide. Avant cette époque, Töölö était occupé par des fermes et des forêts.
Töölö est connu pour son architecture fonctionnaliste, en particulier à Taka-Töölö
où il y a de nombreux parcs, dont le grand parc central d'Helsinki et le Parc Sibelius.

"Suomenlinna" est une forteresse maritime habitée, construite sur six îles de la capitale.
Elle est classée sur la liste du patrimoine mondial par l'UNESCO.
À l'origine appelée Sveaborg (fort de Svea), elle fut renommée Suomenlinna (fort de Finlande)
par les Finlandais pour des raisons patriotiques évidentes.

La Suède, qui détenait alors une grande partie de l'actuelle Finlande, commença sa construction en 1748
comme protection contre l'Empire russe. Augustin Ehrensvärd fut chargé des travaux.
L'ingénieur a repris une partie de la place forte de Brouage en Charente-Maritime en France
et il a introduit des casemates ouvertes par derrière pour mieux faire évacuer la fumée.
"Suomenlinna" est la première place forte bastionnée casematée.

Concentration de vieux gréements dans le port d'Helsinki.

Le bateau-phare "Relandersgrund" est désormais un célèbre café-bar dans le port d'Helsinki.

Un bateau-phare est un bateau de construction spéciale, faisant partie de la flotte des bateaux de servitude
" bateaux spécialisés" doté d'un mât tubulaire portant un phare, parfois deux à l'image de certains lightships américains ou canadiens (exemple : le White Island). Il est destiné à faciliter la navigation
en indiquant un danger à l'approche des côtes ou dans les passes étroites ou difficiles.

Le Palais du gouvernement "Valtioneuvoston linna", situé place du Sénat à Helsinki,
est le bâtiment hébergeant le gouvernement finlandais.
Entre chiens et loups dans le centre ville d'Helsinki.
La Cathédrale Ouspenski,
est la cathédrale du diocèse orthodoxe de la capitale au sein de l'Église orthodoxe de Finlande.
Construite sur ordre de l'empereur Alexandre II de Russie entre 1862 et 1868, elle est dédiée à la dormition
de la Vierge Marie. Elle est située à proximité du centre-ville,
sur une colline de la péninsule de Katajanokka.
Helsinki, sur les bords du golfe de Finlande.