L'Agneau ouvre le livre


Il s'avança et reçut le livre de la main droite de
celui qui est assis sur le trône.

Quand il eut reçu le livre, les quatre animaux et
les vingt-quatre vieillards se prosternèrent devant l'agneau,
tenant chacun une harpe et des coupes d'or remplies de parfums,
qui sont les prières des saints.

Et ils chantaient un cantique nouveau, disant :

"Tu es digne de recevoir le livre et d'en ouvrir les sceaux
parce que tu as été égorgé et que tu as racheté,
pour Dieu, par ton sang, des hommes
detoute tribu, langue, peuple ou nation ;
et tu as fait de nous pour notre Dieu un royaume
et des prêtres et nous règnerons sur la terre".


Et je vis et j'entendis la voix d'une multitude d'anges groupés autour du trône,
des animaux et des vieillards et leur nombre était de myriades de myriades
et de milliers de milliers.

Ils disaient d'une voix forte :

"Il est digne, l'agneau égorgé, de recevoir puissance, richesse, sagesse, force,
honneur, gloire et louange".


Et toutes les créatures qui sont dans
le ciel et sur la terre, sous la terre et dans la mer,
toutes les créatures qui s'y trouvent,
je les entendis qui disaient :

"A celui qui siège sur le trône et à l'agneau louange et honneur,
gloire et puissance dans les siècles des siècles".


Et les quatre animaux disaient :

"Amen",

et les vieillards se prosternèrent et adorèrent