La Prostituée sur la Bête



L'ange me transporta en esprit dans un désert.

Et je vis une femme assise sur une bête écarlate, pleine de noms blasphématoires,
ayant sept têtes et dix cornes.

La femme était vêtue de pourpre et d'écarlate, parée d'or,
de pierres précieuses et de perles ; elle tenait dans sa main une coupe d'or
pleine d'abominations et des impuretés de sa prostitution.

Sur son front était inscrit un nom, un nom mystérieux :

"Babylone la grande, mère des prostitutions et des abominations de la terre".

Et je vis la femme enivrée du sang des saints et du sang des martyrs de Jésus.

A cette vue je fus saisi d'un grand étonnement.

Et l'ange me dit :

"Pourquoi t'étonner ? Moi, je vais t'expliquer le mystère de la femme et de la bête
qui la porte, la bête qui a sept têtes et dix cornes.

La bête que tu as vue était et elle n'est plus ; elle va monter de l'abîme
et elle ira vers sa perte.

Les habitants de la terre, ceux dont le nom n'est pas inscrit sur le livre de vie
depuis la création du monde, seront émerveillés quand ils verront reparaître la bête
qui était et qui n'est plus. Ici il faut un esprit doué de sagesse.

Les sept têtes sont sept montagnes sur lesquelles siège la femme ;
ce sont aussi sept rois.

Cinq sont tombés, l'un vit et le dernier n'est pas encor venu ;
et quand il sera venu, il ne doit demeurer que peu de temps.

Et la bête qui était et qui n'est plus, en est elle-même un huitième ;
elle fait partie des sept et va à sa perte.

Quant aux dix cornes que tu as vues, ce sont dix rois qui n'ont pas encor reçu de royaume,
mais ils recevront le pouvoir royal, pour une heure, avec la bête ;
ils n'ont qu'un seul dessein : mettre au service de la bête leur force et leur pouvoir.

Ils feront la guerre à l'agneau et l'agneau vaincra, parce qui est le Seigneur
des seigneurs et le Roi des rois ;
et avec lui seront victorieux les appelés, les élus, les fidèles".


L'ange me dit encore :

"Les eaux que tu as vues, sur lesquelles siège la prostituée,
ce sont des peuples et des multitudes, des nations et des langues.

Les dix cornes que tu as vues et la bête haïront la prostituée,
ils la dépouilleront et la mettront toute nue ; ils mangeront ses chairs et la brûleront.

Car Dieu leur a mis au cœur d'accomplir son dessein à lui, de remettre leur pouvoir royal
à la bête, jusqu'à ce que soient accomplies les paroles de Dieu ;
et la femme que tu as vue, c'est la grande ville qui règne sur les rois de la terre".