Cinquième trompette :
les sauterelles



Et le cinquième ange sonna de la trompette.

Et je vis une étoile qui était tombée du ciel sur la terre et on lui donna la clef du puits de l'Abîme.

Elle ouvrit le puits de l'Abîme et il en monta une grande fumée comme la fumée d'une grande fournaise :
le soleil et l'air furent obscurcis par la fumée du puits.

De cette fumée sortirent des sauterelles qui se répandirent sur la terre et on leur donna
un pouvoir semblable à celui qu'ont les scorpions sur la terre.

Et il leur fut ordonné de ne pas faire de mal à l'herbe des champs, ni à aucune verdure,
ni à aucun arbre, mais seulement aux hommes qui n'on pas le signe de Dieu sur le front.
Il leur fut donné, non de les tuer, mais de les tourmenter pendant cinq mois,
la torture qu'elles infligeaient était semblable à celle que cause à l'homme la piqûre du scorpion.

En ces jours-là les hommes rechercheront la mort mais ils ne pourront la trouver;
ils désireront mourir mais la mort les fuira.

Ces sauterelles ressemblaient à des chevaux préparés pour le combat
et portaient sur la tête comme des couronnes d'or ;
leurs visages étaient comme des visages d'hommes ;
elles avaient des cheveux comme des cheveux de femme et des dents comme des dents de lion ;
elles avaient des poitrines comme des cuirasses de fer
et le bruit de leurs ailes était semblable à celui de chars à plusieurs chevaux courant au combat ;
elles avaient des queues semblables à des scorpions et il y avait des dards dans leurs queues
et elles avaient pouvoir de nuire aux hommes pendant cinq mois ;
elles avaient comme roi l'ange de l'Abîme qui se nomme
en hébreu "Abaddon" et en grec "Apollyon".