Les quatre vents



Après cela je vis quatre anges qui se tenaient debout aux quatre coins de la terre ;
ils retenaient les quatre vents de la terre pour qu'aucun ne soufflât sur la terre,
ni sur la mer, ni sur aucun arbre.

Et je vis un autre ange qui montait de l'orient, tenant le sceau du Dieu vivant ;
il cria d'une voix forte aux quatre anges à qui avait été donné pouvoir de ravager la terre et la mer :

"Ne faites pas de mal à la terre, à la mer, ni aux arbres,
jusqu'à ce que nous ayons marqué d'un sceau le front des serviteurs de Dieu".